Michael Nerlich

Professeur émérite

Né le 11 mars 1939 à Brandenburg an der Havel, Allemagne.

1959-1963 : Études de lettres romanes (littératures française, espagnole, italienne), histoire de l’art et philosophie à Hambourg, Cologne, Paris/Sorbonne, Salamanque et Madrid.

1963 : doctorat en lettres romanes et histoire de l’art à l’Université de Cologne.

1963-1966  : assistant de lettres romanes à l’Université de Cologne.

1966 : thèse d’état à l’Université de Cologne : Maître-de-conférences.

1967-1968 : professeur à l’Université de Bonn.

1969 : professeur titulaire à l’Université Technique de Berlin.

1972 : professeur invité à Göttingen. Dès lors, de nombreuses fois professeur invité en Allemagne, Espagne, France, Israël, Italie, Tunisie, au Canada et aux États-Unis.

1975 : fondation de la revue Lendemains. Études comparées sur la France (le numéro 136 est paru au mois de janvier 2010).

1976 : début de la création du Musée d’histoire de ville à Charroux d’Allier. Jumelage entre l’Université Technique de Berlin et Paris VII Denis Diderot.

1980 : avec l’aide du Gouvernement Militaire Français, exposition de l’inventaire photogra-phique des cheminées de Charroux (13e-19e siècles) à l’Institut Français de Berlin.

1982 : inauguration du premier bâtiment du Musée de Charroux et de son Canton.

1987 : jumelage entre l’Université Technique de Berlin et l’E.H.E.S.S./Paris. Prix chefs d’œuvre en péril (Antenne 2 et Ministère de la Culture) pour le Musée de Charroux.

1988 : colloque sur La petite-ville sous la Révolution Française, patronné par le Conseil Général de l’Allier, à Charroux.

1989 : numéro spécial de Lendemains à l’occasion de la chute du Mur. Fondation de la série de monographies Artefact.

1991 : prix Emile Mâle pour le Musée de Charroux.

1990-1992 : transfert de la dernière moutarderie à l’ancienne, ayant fait faillite après la réunification, de Berlin-Est à Charroux, avec l’aide de la Fondation culturelle des Länder et sponsorisé par Schering-Phytopharmaceutique Berlin-Paris, permettant à la commune de Charroux d’obtenir des subventions pour l’achat et la restauration du second bâtiment du Musée et pour l’implantation de la moutarderie qui produira la – entre-temps – célèbre « moutarde de Charroux. ».

1990-1992  : Stendhal à Stendal : organisation du premier Colloque en sciences humaines dans la partie est de l’Allemagne après la réunification, donnant l’impulsion pour le jumelage Grenoble-Stendhal, signé le 5 octobre 1992 à Grenoble.

1993 : chargé par l’Ambassade de France de l’élaboration d’un projet de Centre franco-allemand de recherches à l’Université Technique de Berlin.

1994 : officier dans l’Ordre des Palmes Académiques.

1995 : inauguration du second bâtiment du Musée de Charroux à l’occasion des 750 ans de la ville franche. Édition de la charte de franchises de 1245.

1996 : Prix Allen du Conseil Général de l’Allier.

1998 : inauguration du Centre franco-allemand de recherches à l’Université Technique de Berlin, conçu par Michael Nerlich.

2000 : départ de l’Université Technique de Berlin pour l’Université Blaise-Pascal/Clermont-Ferrand où il va enseigner la littérature espagnole, mais aussi la littérature comparée (allemande, française et italienne).

2003-2009 : ré-aménagment et agrandissement du Musée de Charroux.

2007 : départ à la retraite comme professeur émérite de l’Université Technique de Berlin et de l’Université Blaise Pascal / Clermont-Ferrand.

Équipe de Recherche :

Liste des publications :

Adresse email : nerlichsinnassamy@gmail.com