Cassandre : Figure du témoignage

Véronique Léonard-Roques , Philippe Mesnard

Ouvrage collectif, sous la direction de Véronique Léonard-Roques et Philippe Mesnard

D’Eschyle à Christa Wolf, la figure de Cassandre représente le modèle du témoin dont la parole est inaudible. On ne la croit pas plus sur ce qu’elle prédit que sur ce qu’elle a vu de ses yeux. C’est dire combien elle est devenue d’actualité à une époque où les grandes catastrophes et ceux qui en témoignent ont acquis une place importante, sinon cruciale, dans la culture occidentale. Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi et c’est bien également là une caractéristique de la place testimoniale qu’elle occupe : ceux qui annoncent des vérités insupportables aux normes de la communication sont mis à l’écart, ceux qui exposent ce que, par convention, l’on se cache ou que l’on ne peut pas voir son mal considérés.

Convoquant les meilleurs spécialistes de la question, ce recueil propose un parcours encore inédit des œuvres dans lesquelles Cassandre apparaît sous la forme de la visionnaire ou du dernier témoin. Ainsi, au fil des siècles et dans différentes aires linguistiques, l’on peut se rendre compte qu’elle acquiert une importance croissante jusqu’à devenir une figure mythique à part entière, représentante des sans paroles et des reprouvés. À travers les réinvestissements dont elle fait l’objet, Cassandre est ainsi élevée à hauteur d’autres grandes figures féminines exemplaires telles qu’Antigone ou Médée.

Publication avec le soutien financier du CELIS

Références

Éditions Kimé, 328 p.

ISBN 978-2-84174-731-3

Prix : 28 €

Année de publication : octobre 2015