Marges et Transferts

Le champ littéraire est organisé selon des frontières qui se redessinent continûment et renvoient à de mouvantes entités, linguistiques, socio-culturelles et génériques – sans qu’il soit toujours possible de faire le départ entre les termes de cette dernière énumération. Garante de l’ordre en ce qu’elle délimite des territoires, la frontière assigne à chacun sa place mais constitue également et surtout une invitation au franchissement, voire à la transgression. Aux époques des Lumières et du Romantisme, les œuvres circulent et, pour rendre compte de ces mouvements migratoires, il est nécessaire de les suivre dans les espèces d’espace qu’elles habitent, traversent et façonnent.
- Lire la suite


. « Séminaire d’équipe (2016-2017 ou 2017-2018 ?) et publication »

Lire la suite


. « Partenariats avec d’autres groupes de recherche » Germanosphère : « L’Autriche, entre centre(s) et marges »

Lire la suite

Responsable :