Revue Austriaca n° 81 : L’Autriche, entre centre(s) et marges

Fanny Platelle

Coordination éditoriale de Fanny Platelle

Le présent numéro s’attache, non à retracer ces évolutions historiques bien connues, mais à cerner les dynamiques d’ouverture et de fermeture, les mouvements de décentrement et de recentrement que les redéfini­tions successives du ou des « centres » et des « marges » géographiques, politiques, culturelles et les interactions entre eux ont contribué à créer. Il met en évidence le rôle fécond que ces phénomènes ont joué dans les domaines artistique et intellectuel en particulier, et les représentations variées et parfois contradictoires de l’Autriche qu’ils ont suscitées.

En effet, si la situation géographiquement centrale de l’Autriche en Europe lui a permis de rayonner et d’exercer un contrôle au-delà de ses frontières, sa position aux confins de l’Europe occidentale l’a confrontée à des influences diverses et contradictoires, que le pays et ses habitants ont intégrées, assimilées, ou dont ils ont au contraire cherché à se démarquer. Ainsi, l’Autriche a beaucoup oscillé entre la mise en valeur de son patri­moine (culturel), qui a parfois figé le pays dans sa vocation « muséale » et un avant-gardisme, qui l’a paradoxalement moins isolée, marginalisée, que singularisée, et qui lui a même permis de jouer un rôle de précurseur de certains courants intellectuels et artistiques.

Publication avec le soutien financier du CELIS

Références

Presses universitaires de Rouen et du Havre, 252 p.

ISBN 13 : 979-10-240-0679-6

Prix : 25 €

Année de publication : décembre 2016