Patricia Godi-Tkatchouk

Maître de conférences HDR

Patricia Godi-Tkatchouk est maître de conférences HDR au département d’Anglais de l’université Blaise Pascal.

Après une thèse de doctorat consacrée à Sylvia Plath, Denise Levertov et Adrienne Rich (sous la direction du professeur Jacqueline Ollier, Nice-Sophia Antipolis), elle est spécialisée dans l’étude de la poésie américaine (états-unienne) (approche critique des différents courants et mouvements poétiques aux États-Unis, des origines coloniales à Walt Whitman et Emily Dickinson, aux poètes modernistes anglo-américains, et aux poètes de l’après-Seconde Guerre mondiale).

Ses recherches portent plus particulièrement sur les poètes femmes (Sylvia Plath, Adrienne Rich, Anne Sexton, Denise Levertov, Anne Bradstreet, Maxine Kumin) et s’appuient sur l’étude des différents courants de la critique féministe et/ou féminine, littéraire et psychanalytique, en France et aux États-Unis. Partant des textes fondateurs de Simone de Beauvoir, Luce Irigaray, Hélène Cixous…, Elaine Showalter, S. Gilbert et S. Gubar, Wendy Martin, Alicia Ostriker…, ses recherches abordent la question de la poésie au féminin (situation des poètes femmes, rapport à la tradition, irruption d’une subjectivité féminine en poésie, « écriture féminine », « différence sexuelle », poésie féministe et « nouvelle poésie »…). Elles portent également sur la poésie dite « confessionnelle » de l’après-Seconde Guerre mondiale (Sylvia Plath, Anne Sexton, Robert Lowell, W. D. Snodgrass, John Berrymam, Maxine Kumin…), sur la question du rapport entre poésie et autobiographie, histoire individuelle et Histoire collective, l’écriture et le politique.

Parallèlement à la publication d’articles sur le thème de l’écriture au féminin, en collaboration avec Anne Garrait-Bourrier, elle a contribué à l’édition de l’ouvrage collectif Écritures de la guerre aux Etats-Unis des années 1860 aux années 1970 (Presses Universitaires Blaise Pascal, 2003). Auteure d’une traduction, précédée d’un essai critique, du recueil de poèmes Ariel de Sylvia Plath, (Presses Universitaires Blaise Pascal, 2004), d’un essai biographique, Sylvia Plath Mourir pour vivre (Aden, 2007), elle a édité et présenté l’ouvrage collectif Voi(es)x de l’Autre : poètes femmes XIXe-XXIe siècles (Presses Universitaires Blaise Pascal, 2010). Plus récemment, elle a été directrice d’ouvrage du Quarto Sylvia Plath paru aux Éditions Gallimard : Œuvres : poèmes, roman, nouvelles, contes, essais, journaux (édition établie et présentée par Patricia Godi, annotée par Patricia Godi et Patrick Reumaux).

Au sein du CELIS, elle anime un séminaire sur le thème « Poésie au féminin », qui se déroule en alternance avec le séminaire « Mythes féminins » organisé par Pascale Auraix-Jonchière. Ouvert à toutes les littératures, visant au rapprochement des chercheurs et des poètes, le séminaire s’inscrit dans le prolongement des questions soulevées dans le cadre du colloque international « Voi(es)x de l’Autre : poètes femmes XIXe-XXIe siècles » organisé par le CELIS en novembre 2007.

Patricia Godi-Tkatchouk est également membre associé au LEGS (Laboratoire d’études de genre et de sexualité), UMR 8238 dirigée par Anne Emmanuelle Berger, directrice du département d’Etudes de genre de Paris 8.

Équipe de Recherche :

Publications récentes :

Liste des publications :

Adresse email : patriciagodi@orange.fr