LA FORÊT ROMANTIQUE

3 - 4 - 5 juin 2010

Au Maine Giraud

Direction scientifique : Gérard Peylet, Vigor Caillet, Pascale Auraix-Jonchière

Il s’agit d’étudier les représentations romantiques de la forêt au XIXème entre romantisme et positivisme mais aussi entre romantisme et décadentisme autour de plusieurs pistes et questions.

- La première piste est celle de l’imaginaire et de la symbolique de la forêt.

- La seconde est celle de l’évolution historique de ces représentations tout au long du XIXème. Cette question est complexe car d’une étape chronologique à l’autre on peut très bien retrouver une rencontre entre le romantisme et le positivisme, une infiltration du positivisme dans le thème romantique.

- On se penchera aussi sur l’étude des rapports entre l’esthétique, la politique et la science dans l’évocation de la forêt au XIXème.

- On pourra s’intéresser à la question des matrices littéraires (Bernardin de Saint-Pierre, Chateaubriand, Humboldt).

- Un autre axe important du colloque interrogera les genres sollicités et les écritures de la forêt : n’y a-t-il pas une représentation spécifique de la forêt en fonction des genres : poésie, romans, contes, théâtre, récits de voyage, essais philosophiques, utopies, guides touristiques ? Il faudra dans cette perspective s’intéresser aux textes « hybrides », « limites », aux intertextes ainsi qu’aux écritures documentaires qui côtoient les écritures littéraires.

- On pourra enfin envisager la représentation de la forêt sous l’angle des autres arts : peinture, musique.

Colloque du LAPRIL, en collaboration avec la Maison du Berger, le CELIS, Clermont II, organisé avec le concours du Conseil régional Poitou-Charentes et du Conseil général de la Charente.

Date et lieu

  • du jeudi 3 juin 2010 au samedi 5 juin 2010 - lieu : Manoir du Maine Giraud