Les Orients désorientés

Ce séminaire inter-centres (CELIS/PHIER/EHIC) est financé par la MSH dans le cadre de l’appel d’offres Projets interdisciplinaires et en complément par le CELIS.

1er et 2 avril 2011

vendredi 1er avril 14h30–19h30 : MSH, 4 rue Ledru - salle 215

samedi 2 avril 9h-13h : MIU, 9 rue Kessler - salle de séminaires

Responsables au CELIS : Jean-Pierre Dubost et Axel Gasquet

Programme :

Le but de ce séminaire de conception n’est pas d’aligner une suite de communications sur un sujet prédéfini, mais de réunir des chercheurs de trois unités de recherche locales et un certain nombre de France et de l’étranger afin de planifier la suite du projet « Les Orients désorientés », après le colloque de lancement du programme de recherche organisé du 10 au 12 mars 2010 par Axel Gasquet et Jean-Pierre Dubost. Il s’agit de mener une réflexion sur la suite à donner au projet, dont l’ambition est de réévaluer la pertinence et l’obsolescence de l’opposition Orient / Occident. Cette réévaluation prend en compte les effets de la mondialisation comme aboutissement de l’inévitable « emmêlement » (Edouard Glissant) auquel a donné lieu la conquête occidentale. Elle implique d’autre part la nécessité d’une anamnèse de ce qui relativise fondamentalement cette opposition : retour d’analyses sur la multiplicité des orientalismes nécessitant aussi bien une relecture des thèses avancées par Edward Saïd qu’une distance par rapport à ce qui relève plus de l’idéologie que de l’analyse de situation dans l’approche ‘post-coloniale’ et dans les débats « après Saïd » ; retour sur des situations et expériences oubliées, mais retour sur le passé philosophique, comme par exemple la genèse latino-arabe de la modernité européenne, la circulation Orient/Occident de thèmes et formes littéraires depuis l’Antiquité etc.

Participants extérieurs :

Mondher Kilani, PR à l’université de Lausanne, anthropologue tunisien ; Sarga Moussa, directeur de l’UMR LIRE, chercheur au CNRS spécialisé dans le domaine de la littérature des voyages et de l’orientalisme ; Everton Machado, chercheur impliqué dans le programme "Orientalismo" de Paula Laborinho à l’université de Lisbonne ; Didier Coste, PR de Littérature comparée à l’université de Bordeaux III spécialisé entre autres dans les littératures et les débats de théorie littéraire de l’Inde moderne ; Ian Magedera, université de Liverpool, qui mène des recherches sur les représentations francophones de l’Inde, Alain Desoulières, INALCO, spécialiste de civilisation et littérature ourdou ; Myriem Abouthaer, doctorante à l’Institut des Hautes Etudes d’Amarique Latine.

Chaque participant présentera sa vision de la problématique et ses propositions de coopération, qui déboucheront au bout de ces deux demi-journées de travail sur des objectifs pratiques (réalisations envisagées et stratégies de financement).

Équipe(s) de Recherche concernée(s) :  Écritures et interactions sociales

Date et lieu

  • du vendredi 1er avril 2011 à partir de 14H30 au samedi 2 avril 2011 jusqu'à 19H30