Enfance violence exil

SÉMINAIRE ENFANCE VIOLENCE EXIL (3) : BILAN INTERMÉDIAIRE

- Le portail EVE http://www.enfance-violence-exil.net

- Ressources scénarisées et collections

- Publication : bibliothèque en ligne, hal-shs, bibliographie

- Colloques, expositions

UNIVERSITÉ BLAISE-PASCAL - CLERMONT-FERRAND, CELIS, IUFM d’Auvergne, 36, avenue Jean Jaurès, 63407 CHAMALIERES Cedex (Salle du Conseil)

Le troisième séminaire ENFANCE VIOLENCE EXIL BILAN INTERMÉDIAIRE organisé à l’IUFM d’Auvergne le 8 juin 2011 se donne pour objet :

- de réaliser un bilan intermédiaire du programme ;

- de préciser l’argumentaire et le programme des différents colloques et d’établir un programme de séminaires ;

- d’intégrer les projets du domaine russophone (CELIS) ;

- de montrer les réalisations (portail, ressources) et de préciser les appuis logistiques, techniques et pédagogiques propres à aider à la réalisation des projets à venir.

PRÉSENTATION

Le projet Enfance Violence Exil (programme de l’Agence Nationale pour la Recherche Enfants Enfance 2009) consiste en la collecte, l’exploitation en matière de recherche et la valorisation de différents fonds relatifs à l’expérience de la guerre, de l’exil consécutif aux violences civiles, de la violence subie par des enfants au cours ou à la suite des conflits du 20e siècle, principalement en Europe (de la Première Guerre mondiale à l’aube du 21e siècle), à partir du fonds Brauner (dessins d’enfants), de périodiques, journaux scolaires et collectifs, de gisements archivistiques de l’intime. Ce projet s’inscrit dans un champ de recherches interdisciplinaire qui associe les approches littéraires, civilisationnistes, historiques, psycholinguistiques (dont langues vivantes), psychanalytiques, et sociologiques. Au travers des différentes formes des fonds culturels, de leur intégration dans un champ d’études, une période historique et une ère culturelle déterminés, la documentation exploitée reconstitue par le biais du témoignage sur l’enfance, dans sa plus grande diversité, une véritable histoire du 20e siècle à « hauteur d’enfant » à travers le vécu des enfants victimes et de la représentation qu’ils en ont donnée ou dont ils ont fait l’objet par l’intermédiaire des médias les plus variés, qu’ils soient iconographiques, textuels, sonores ou audiovisuels, produits au moment même du traumatisme ou dans une perception rétrospective ; qu’ils relèvent de la perception propre de l’enfant, de l’adulte qu’il est devenu, ou des autres adultes portant leur regard sur l’enfance, dans les littératures en image en particulier.

Les objectifs scientifiques du projet Enfance Violence Exil reposent en premier lieu sur la collecte des fonds documentaires destinés à éclairer l’histoire des guerres du 20e siècle, en allant au plus près des paroles, des modes d’expression, des singularités du « je » de l’enfant en guerre. Dans la perspective d’une histoire de l’enfance, l’étude des fonds doit nous permettre d’approfondir notre compréhension de l’expérience des enfants en guerre, évacués et/ou exilés, dans différentes directions : l’expérience et les représentations enfantines de la guerre et de l’exil – telles que les enfants et les adultes veulent les communiquer et les diffuser ; l’appréhension de l’autonomie de la capacité d’action enfantine, ou agency, dans son rapport à la contrainte et à l’incitation adulte, dans un contexte très politisé tel que la guerre d’Espagne par exemple, ou de la guerre de 14 riche en littérature et périodiques à destination de l’enfant ; les accompagnements, accueil, prise en considération des enfants, à la croisée de l’action politique, humanitaire et pédagogique.

PROGRAMME

BILAN INTERMÉDIAIRE : SITE ET RESSOURCES

10h OUVERTURE DES TRAVAUX

- Présentation du bilan intermédiaire de l’ANR. Le site et ses fonctionnalités : Catherine Milkovitch-Rioux.

- Les ressources scénarisées : Sophie Blanchard, Christelle Saintier-Chich.

- La description des ressources : Camille Meyer, Hélène Veilhan.

- Harmonisation des titres de ressources sur le site : Célia Keren, Catherine Milkovitch-Rioux.

- Bibliothèque en ligne : les collections : Hélène Veilhan.

11h PAUSE

11h15-12h15

- Bibliographie : présentation générale : Gheorghe Derbac, Catherine Milkovitch-Rioux.

- Le cas de la Guerre d’Espagne : Gheorghe Derbac, Benoît Moneger.

- Bibliothèque en ligne – HAL-SHS : Nicole Drouin.

- Bibliothèque en ligne : les entretiens d’auteurs : Viviane Alary, Danièle Corrado, Bénédicte Mathios, Max Vega-Ritter (« voix contemporaines »).

COLLOQUES : PROGRAMMATION SCIENTIFIQUE

14h-16h30 Présentation du programme prévisionnel des colloques et séminaires. Discussion sur les argumentaires et comités scientifiques.

- colloque d’AMIENS : L’enfant combattant (25-26 novembre 2010). Bilan.

- colloque de CLERMONT-FERRAND : Les enfants de la Guerre d’Espagne. Expériences et représentations culturelles (9-10 juin 2011).

- colloque UNESCO : Enfances en guerre. Témoignages d’enfants sur la guerre (hommage à F. et A. Brauner) (7-9 décembre 2011).

- colloque HAMBURG : Quand les enfants écrivent le génocide. Théories - textes - témoignages (19-21 janvier 2012).

- colloque de REGENSBURG : Enfance, exil et violence. Mouvements en Italie, en France et entre l’Italie et la France de 1939 à 1979 (21-23 juin 2012).

- colloque BNF-ENS PARIS : Enfants en temps de guerre et littérature de jeunesse (Paris, 24 octobre 2012, et Clermont-Ferrand, 25-26 octobre 2012).

- colloque de CLERMONT-FERRAND : Enfance Violence Exil à l’occasion de la journée internationale des Droits de l’Enfant.

- autres séminaires ? domaine rusophone ?

16h30 PAUSE

17h Discussions et organisation prévisionnelle.

18h CLÔTURE DE LA JOURNÉE

CONTACTS

Catherine MILKOVITCH-RIOUX (CELIS, Université Blaise Pascal).

Administration : Siham OLIVIER.

Organisation, accueil : Jessica VERT (étudiante en Master 2 Littératures Modernes et Contemporaines).

Programme(s) concerné(s) :  ANR EVE

Date et lieu

  • le mercredi 8 juin 2011 - lieu : IUFM d’Auvergne (Salle du Conseil)