Informations sur les masters

Histoire des idées et des formes d’expression de l’Antiquité

Le parcours recherche de la spécialité de Master Histoire des idées et des formes d’expression de l’Antiquité part de l’étude des langues et littératures grecque et latine pour s’ouvrir sur la culture antique, en dépassant le cadre chronologique de l’Antiquité pour aborder l’étude de la rémanence et de la réécriture de l’Antiquité à l’époque moderne et contemporaine. Il permet aux étudiants de Lettres classiques, mais aussi – dans le cadre d’UE transversales ou interdisciplinaires – aux étudiants de Lettres modernes, de Philosophie, de Droit, directement concernés par le legs culturel de l’Antiquité, d’acquérir une formation théorique, pratique et méthodologique leur permettant d’explorer la littérature et la culture antiques jusque dans leurs prolongements contemporains. L’organisation pédagogique des modules permet aux étudiants de se construire des parcours personnalisés en fonction de leur orientation scientifique et professionnelle et d’affirmer leur choix de l’Antiquité comme domaine d’application identifié. Les séminaires proposés sont en étroit rapport avec les axes de recherches du CELIS, plus particulièrement avec l’équipe « Littératures et représentations de l’Antiquité et du Moyen Âge », mais aussi, entre autres, avec le programme transversal « Mythes, cultures, sociétés ».

Rémy Poignault, directeur du master Histoire des idées et des formes d’expression de l’Antiquité

Pour des renseignements plus détaillés, cliquer ici.

Littératures, Idées, Poétiques

Le master LIP est fondé sur le principe d’une étroite imbrication entre les séminaires dispensés et les axes de recherche du CELIS. En master 2, les séminaires de littérature française, de littérature comparée, de stylistique et de littératures étrangères sont organisés autour d’un thème de recherche commun, qui change tous les deux ans, ce qui assure une meilleure actualité de la formation, en prise directe avec les évolutions de la recherche. Dans ce cadre de formation, les étudiants doivent aussi suivre les travaux de l’équipe de recherche en participant à un ou plusieurs colloques, en contribuant à l’édition d’actes de colloques ou de journées d’études. Enfin, les sujets des mémoires s’inscrivent totalement dans les recherches en cours des enseignants-chercheurs du master qui sont tous membres du CELIS. Afin de favoriser la recherche, des mini-bourses de mobilité sont offertes aux étudiants, soit pour pouvoir participer à des colloques nationaux, soit pour se rendre dans des bibliothèques, notamment à la BnF.

Pascale Auraix-Jonchière, directrice du master Littératures, Idées, Poétiques

Pour des renseignements plus détaillés, cliquer ici

Voir également les documents PDF à télécharger ci-dessous.

Création éditoriale des littératures générales et de jeunesse

Le master professionnel de Création éditoriale des littératures générales et de jeunesse (CELGJ) associe une formation intellectuelle et technique, comprenant des enseignements théoriques, des cours et des rencontres avec les professionnels de l’édition et de la chaîne du livre, des stages en équipe d’accueil communs avec le master recherche ainsi que des stages dans des salons du livre et des maisons d’édition.

La double spécificité du Master CEGJ, portant d’une part sur la création sous toutes ses formes et d’autre part sur les littératures de jeunesse, le rend unique parmi les formations proposées sur le plan national. L’édition peut être un métier de création si elle se place résolument du côté de l’offre, si elle met la question du sens et des valeurs au coeur de ses ambitions.

Le master CELGJ se distingue ainsi par sa volonté de former de futurs professionnels de l’édition soucieux de contribuer à la bibliodiversité, tout en maîtrisant la complexité des réalités techniques, juridiques, commerciales du monde éditorial.

Nelly Chabrol-Gagne, directrice du master Création éditoriale des littératures générales et de jeunesse

Pour des renseignements plus détaillés, cliquer ici

Langues et Cultures Étrangères

La mention LCE est fondée sur le principe d’une double spécialisation : en langue et culture étrangère d’un côté et, de l’autre, dans l’un des trois grands domaines disciplinaires que sont la linguistique, la littérature ou l’histoire. Dans ce cadre, des enseignants-chercheurs rattachés au CELIS encadrent et forment des étudiants qui se spécialisent dans une des littératures étrangères des six spécialités qui composent la mention (Études Anglophones, Études Germaniques, Études Hispaniques, Études Lusophones, Études Italiennes, Études Russophones). Ces étudiants fréquentent des séminaires littéraires dans une de ces spécialités ainsi que des séminaires transversaux qui favorisent l’interdisciplinarité. En outre, ils sont formés aux méthodes et théories littéraires en lien avec les recherches menées au CELIS. Ils sont associés de façon concrète à des projets de recherche, lors de leur stage en équipe d’accueil ou bien encore durant la réalisation de leur mémoire. Ils bénéficient de bourses de mobilité, soit pour pouvoir participer à des colloques nationaux et internationaux, soit pour se rendre dans des bibliothèques, hémérothèques ou consulter des fonds à l’étranger, ce qui est très souvent indispensable à la construction de l’objet de recherche ou à la réalisation du mémoire.

Christophe Gelly, directeur de mention Langues et Cultures Étrangères

Pour des renseignements plus détaillés, cliquer ici.