Genres littéraires et peinture

Manifestation organisée par l’équipe « Écritures et Interactions sociales » du CELIS et le département de français de l’université d’Ottawa.

Responsabilité scientifique et organisation : Anne-Sophie GOMEZ et Nelson CHAREST.

PRÉSENTATION

Ce colloque a pour but d’examiner l’interaction entre les genres littéraires et la peinture, par une analyse à la fois des contextes, des modalités opératoires et des effets esthétiques qui en résultent. À ce titre, il prolonge les recherches engagées dans l’ouvrage Écrire la peinture entre 18e et 19e siècles (dir. : Pascale Auraix-Jonchière, 2003), mais dans une perspective différente et complémentaire. Cette manifestation relève en effet des actions menées dans le cadre du programme Dynamique des genres littéraires, qui portent tantôt sur la temporalité des genres, tantôt sur leurs apports cognitifs ou leurs interactions avec d’autres arts ou d’autres disciplines.

La relation entre littérature et peinture a longtemps été placée sous le signe d’une emulatio marquée par l’ut pictura poesis et la pratique de l’ekphrasis, où le recours à de nombreux genres littéraires se fondait volontiers sur des emprunts aux arts plastiques, que ce soit des emprunts terminologiques (paysage, fresque, portrait, nature morte, nu, marine, eaux-fortes, croquis, caricature, bambochade) ou conceptuels (perspective, point de fuite, contour). Dans le cadre de la modernité, cette relation commence clairement à être perçue en tant que rapport de complémentarité, par une mise en avant de l’enrichissement technique que cela représente pour chacun des arts.

Comité d’organisation

Anne-Sophie Gomez, Maître de conférences en littérature allemande, Université Blaise-Pascal (Clermont-Ferrand) a-sophie.gomez@univ-bpclermont.fr

Nelson Charest, Professeur de Littérature française à la Faculté des Arts de l’université d’Ottawa

Comité scientifique

Alain MONTANDON (Professeur émérite de Littérature générale et comparée à l’Université Blaise Pascal, membre honoraire de l’Institut Universitaire de France)

Saulo NEIVA (Professeur à l’Université Blaise Pascal, directeur de l’équipe « Écritures et interactions sociales »)

France NERLICH (Maître de conférences en Histoire de l’art à l’Université François-Rabelais de Tours)

Mustapha TRABELSI (Maître de conférences Habilité à diriger des recherches, en Lettres modernes et stylistique au Département de français de la Faculté des Lettres et sciences humaines de Sfax)

PROGRAMME

Jeudi 20 octobre 2011

8h45 Accueil des participants

9h Ouverture du Colloque par M. le Doyen de l’UFR LLSH et par Mme Pascale Auraix-Jonchière (Directrice du CELIS)

9h20 Sandrine DUBEL (Clermont-Ferrand) : « Les genres de l’ecphrasis antique. Ecphrasis picturale et ecphrasis sculpturale, ou Callistrate lecteur de Philostrate »

9h40 Silvia ROVERA (Grenoble) : « L’ekphrasis à l’époque symboliste : les réécritures de l’œuvre de Puvis de Chavannes »

10h Patrice LOUBIER (Montréal) : « Les Statements de Lawrence Weiner et les Œuvres d’Édouard Levé : l’autonomisation de l’ekphrasis en arts et en littérature »

10h20-10h40 Discussion

10h40 : Pause

11h Dorit KLUGE (Clermont-Ferrand) : « La genèse de la critique d’art et son impact sur la peinture »

11h20 Susanna CAVIGLIA-BRUNEL (Limoges) : « L’hybridation des genres dans la peinture d’histoire en France au XVIIIe siècle »

11h40-12h Discussion

12h-14h Pause-déjeuner

14h Bénédicte MATHIOS (Clermont-Ferrand) : « Dialogue des arts, arts du dialogue dans le sonnet de portrait espagnol »

14h20 Ivanne RIALLAND (Paris-Sorbonne/Marne-la-Vallée) : « Lyrisme de l’abstraction »

14h40 Androula MICHAEL (Amiens) : « Picasso : Un poète qui a mal tourné ? »

15h00 Sébastien HAROSTEGUY (Bordeaux) : « Martial Raysse et l’émotion poétique »

15h20-15h40 Discussion

17h-18h : Lecture au Musée d’art Roger-Quilliot

Voir le programme des lectures ci-dessous.

Quartier historique de Montferrand Place Louis-Deteix 63100 Clermont-Ferrand Accès : Tramway ligne A Arrêt : Musée d’art Roger-Quilliot

Vendredi 21 octobre 2011

9h : Nelson CHAREST (Ottawa) : « Pour un départage des écritures picturales : le don et la dédicace »

9h20 Clément DESSY (Bruxelles) : « Poèmes et formes brèves en prose sous le regard des gravures nabies : un alignement générique entre littérature et peinture ? »

9h40 Benoît TANE (Toulouse) : « Mise en série et mise en récit dans la littérature et les arts visuels. Des estampes d’illustration à la littérature en estampes »

10h François GUIYOBA (Yaoundé) : « Jacques Prévert, André Brink et la peinture, ou de l’enrichissement de la généricité poétique et romanesque »

10h20-10h40 Discussion

10h40 : Pause

11h Arselène BEN FARHAT (Sfax) : « Le pictural à la frontière des genres littéraires chez Guy de Maupassant : « Miss Harriet », « La Vie d’un paysagiste » et Fort comme la mort comme exemples »

11h20 Maxence MOSSERON (Paris III) : « Un peu de fantaisie ne messied pas en art ». Des règles picturales et de leur affranchissement dans l’écriture de Théophile Gautier »

11h40 Clémentine HOUGUE (Paris III) : « Collage pictural, collage littéraire : transferts et relations au 20e siècle »

12h-12h20 Discussion

12h20-14h30 Pause-déjeuner

14h30 Pascale PEYRAGA (Pau) : « Les Mémoires de mon crâne, René Des-cartes (Philippe Comar, 1997) : La Vérité à l’épreuve de la Vanité »

14h50 Anne-Sophie GOMEZ (Clermont-Ferrand) : « Paul Nizon, Goya et le caprice »

15h10 Mustapha TRABELSI (Sfax) : « Terrasse à Rome de Pascal Quignard ou la gravure à l’épreuve du mot »

15h30 Mathilde SAVARD-CORBEIL (Montréal) : « L’exégèse auto-référentielle. Perspective de la modernité houellebecquienne » 15h50-16h10 Discussion

16h10 Conclusion générale et clôture du colloque

Date et lieu

  • du jeudi 20 octobre 2011 au vendredi 21 octobre 2011