Itinéraire de Paris à Jérusalem, Œuvres complètes, Paris, Honoré Champion, 2011, 1196 p.

Philippe Antoine

Édition critique, en collaboration avec Henri Rossi, dans Chateaubriand, Œuvres complètes, direction Béatrice Didier

La parution de l’Itinéraire de Paris à Jérusalem, en 1811, marque une étape capitale dans l’histoire des voyages. Ce périple méditerranéen est entrepris dans le but d’aller "chercher des images" pour composer Les Martyrs. C’est donc en professionnel de l’écriture que Chateaubriand parcourt l’Orient. Son journal de route deviendra une œuvre, dont les qualités littéraires seront unanimement appréciées. Pour autant, ce texte aux multiples facettes ne saurait se lire en fonction seulement d’une visée esthétique que les voyageurs récusaient volontiers en dénonçant les mensonges du style. L’auteur ne renonce pas totalement à la composante encyclopédique qui définit pour partie le genre en ce début de siècle, il se fait porteur d’un message consistant à accorder christianisme et liberté politique, il ouvre enfin la voie à cette veine du voyage personnel qui connaîtra une belle fortune dans la première moitié du siècle. Dans ce livre se superposent des temporalités multiples. On y peut découvrir l’histoire du sujet et celle des civilisations, en visitant concomitamment un musée et une bibliothèque constitués des plus belles productions du génie humain.

Références

Paris, Honoré Champion, 1196 p.

Année de publication : 2011