Colloque international : Histoires francophones de familles : Le familier, l’inquiétant et le loufoque

Le Département de Langue et de Littérature françaises de la Faculté des Lettres de l´Université de Prešov (Slovaquie) et l’équipe „Littératures 20/21“ du CELIS (Université Blaise Pascal, Clermont 2) dans le cadre du projet Roman et famille (patronné par VEGA, APVV et Egide) se tiendra

Du 24 au 27 mars 2013

dans les Hautes Tatras (Slovaquie) Hôtel Academia

Argument

Vous avez dit famille ? Éclatement, recompositions, déracinement, dispersion, la famille est une source inépuisable de drames ou incestes et elle enfouit souvent ses cadavres dans les placards. L’“Infami(e)lier“ serait plutôt la règle, si on en croit les discours médiatiques, volontiers alarmistes. Les sciences humaines étudient aussi de près les „individus incertains“ qui composent tant bien que mal avec les héritages et filiations, les fratries, tentent les configurations aléatoires de couples. Il s’agit surtout d’un matériau très fécond pour les écrivains contemporains, particulièrement les romanciers.

Dès lors, on peut s’interroger sur le regard que le romancier porte sur la famille contemporaine, reprenant à son compte, approfondissant ou exacerbant jusqu’à l‘outrance les propos des médias et des sociologues. Il y a lieu aussi d’observer les nouvelles stratégies que le roman invente pour aborder la vieille matière familiale qui a toujours constitué son fonds de commerce principal.

Notre objectif est donc de réflechir sur les représentations familiales dans les littératures narratives contemporaines d´expression française depuis trois décennies. Alors que la question de la famille a déjà été examinée partiellement lors d’un colloque portant exclusivement sur la littérature française (Clermont-Ferrand, 2009), une large ouverture aux écritures francophones permettra de donner une dimension interculturelle aux analyses ; nous pourrons méditer au cours de ces journées d’étude sur les différentes perceptions et mises en oeuvre de la question ; comment les fictions aident-elles à penser les relations familiales de l’ère post-moderne, par le biais de quelles fables, de quelles figures ?

À cette fin, toutes les approches sont envisageables : aussi bien narratologiques, qu’études de l’imaginaire. Dans une perspective plus sociologique, on pourra également par exemple observer comment le roman met en scène tout ce qui environne la famille : son espace de vie, ses rites, ses choix culturels…

Programme

Lundi 25 mars

- 9h30 : Ouverture du colloque par Z. MALINOVSKÁ
- Introduction : S. COYAULT

10h-11h15 1ère session Président de séance : Z. MALINOVSKÁ

- 1.Petr KYLOUŠEK : Pour une famille liquide : le cas de Nikolski de N. Dickner.
- 2.Květuše KUNEŠOVÁ : Familles dispersées : littérature québécoise contemporaine

11h30- 12h45 2ème session Président de séance : P. VURM

- 3.Zuzana MALINOVSKÁ : Démesure, trait intrinsèque des histoires québécoises contemporaines de famille.
- 4.Veronika ČERNÍKOVÁ : Les filiations de C. Mavrikakis

12h45-14 h30 : Repas

14h30- 15h45 3ème session Président de séance : J. P. LAVERGNE

- 5.Katarzyna KOTOWSKA : Soucieux de vérité… Mes parents d’Hervé Guibert (1986) et Rien ne s’oppose à la nuit (2011) de Delphine de Vigan.
- 6.Julie CROHAS : L´étreinte en blanc de la famille selon Philippe Forest.

16h – 17h15 4 ème session Président de séance : S. COYAULT

- 7.Ján DRENGUBIAK : La famille chez Millet
- 8.Jean Pierre LAVERGNE : La réflexion contemporaine sur la famille : état des lieux

Mardi 26 mars

9h30 -11h15 1ère session Président de séance : P. KYLOUŠEK

- 9.Petr VURM : H/histoires de familles dans l‘oeuvre de Sony Labou Tansi
- 10.Laurence MESSONNIER : Retour du fils prodigue au pays natal : Mabanckou ou le roman palimpseste de la famille.
- 11.Petra STRÁŽOVSKÁ : La Loi sur les Indiens et la famille anish-nah-be

11h.30 -12h.45 2ème session Président de séance : E. BERÁNKOVÁ

- 12.Frederic CLAMENS-NANNI : Insoupconnable de Tanguy Viel ou « dans quelle fratrie véreuse on avait mis les pieds »
- 13.Sylviane COYAULT : Quand les familles déménagent…

12h45-14h30 : Repas

14h30- 15h45 3ème session Président de séance : K. KUPČIHOVÁ

- 14.EVA BERÁNKOVÁ-VOLDŘICHOVÁ : Lucie Ceccaldi versus Michel Houellebecq : guerre familiale des postures littéraires
- 15.Jovanka ŠOTOLOVÁ : Ce que les statistiques lexicales nous revèlent sur la "famille" dans l’œuvre de J.-P. Toussaint.

16h- 17h15 4ème session Président de séance : J. ŠOTOLOVÁ

- 16.Katarína KUPČIHOVÁ : La famille dans l´oeuvre de F. Giroud.
- 17.Daniel VOJTEK : La langue, reflet de rapports familiaux dans La Puissance des mouches

17h30 – 18h Conclusions du colloque Z. MALINOVSKÁ, S. COYAULT

Responsables scientifiques :

sylviane.coyault, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand malinovska.zuzana, Université de Prešov, Slovaquie

Responsable(s) Celis :  Sylviane Coyault

Équipe(s) de Recherche concernée(s) :  Littératures 20/21

Date et lieu

  • du dimanche 24 mars 2013 au mercredi 27 mars 2013 - lieu : dans les Hautes Tatras (Slovaquie) Hotel Academia