Les Orients désorientés. Déconstruire l’orientalisme

Jean-Pierre Dubost , Axel Gasquet

Dans un monde dont on peine encore à imaginer les contours et les enjeux futurs, le dépassement de la « fameuse et absurde opposition Orient-Occident », qu’Albert Memmi dénonçait déjà dans Portrait d’un colonisé et dont Edward Said avait démontré le statut de fétiche colonial, est désormais une tâche prioritaire. Les études postcoloniales ayant à la fois décalé et délaissé la question soulevée à l’époque par Said, on assiste aujourd’hui à un regain d’intérêt incontestable pour la problématique orientaliste. Avec Les Orients désorientés Jean-Pierre Dubost et Axel Gasquet proposent une démarche comparatiste originale, à la fois réflexive et descriptive : revisiter la pluralité des orientalismes, en explorer la diversité en dépassant la seule dimension européenne et en élargissant l’horizon de l’analyse aux deux grands foyers de la relation Orient/Occident – l’Europe et le monde hispano-américain – afin d’en croiser les enjeux ; se mettre à l’écoute des propositions les plus originales de penseurs d’Europe ou d’ailleurs, que ceux-ci soient identifiés ou non comme appartenant au domaine des études postcoloniales ; prendre en compte les propositions les plus avancées d’une anthropologie en pleine mutation. La riche moisson de travaux que le recueil contient dialogue avec le meilleur de ce que cette nouvelle approche d’ouverture de la recherche peut aujourd’hui nous offrir.

Publication avec le soutien financier du CELIS

Références

Paris, Éditions Kimé, coll. "Détours littéraires, Littérature", 350 p.

Année de publication : septembre 2013