Séminaires "Pasquali" : Trois Femmes puissantes de Marie N’Diaye

La formule

Fondés en 1984 sur une idée de Ruggero Campagnoli, professeur à l’Université de Bologne, les séminaires « pasquali » réunissent chaque année, durant deux ou trois jours, un groupe de chercheurs autour d’une oeuvre représentative de la littérature française du XVIe au XXe siècle. Quatre ou cinq spécialistes de réputation internationale présentent une communication d’une heure, suivie d’une discussion d’autant plus riche et animée que tous les participants — spécialistes de l’auteur ou du siècle concernés, théoriciens de l’analyse textuelle, doctorants… — s’engagent à relire l’ouvrage « mis au programme » dans les semaines précédant le colloque. Parmi les textes déjà abordés, on peut citer : La Duchesse de Langeais (1987), Nadja (1988), Madame Putiphar (1996), Les Jardins (1999), La Marianne (2001), Les Poèmes antiques et modernes (2002), ou plus récemment, Didon se sacrifiant (2011) et Corydon (2012).

Après s’être installés à Lucelle, village français situé à proximité de la Suisse (2001-2007), les Seminari se déroulent désormais, un an sur deux, à Pont-du-Château en alternance avec Cesenatico.

  • Président fondateur : Ruggero Campagnoli (Bologne).
  • Directeurs : Anna Soncini (Bologne) et Éric Lysøe (Clermont-Ferrand II).
  • Comité scientifique : Jean-Louis Backès (Paris IV-Sorbonne), Sergio Cappello (Udine), Giancarlo Fasano (Pise), Jean-Pierre Dubost (Clermont-Ferrand).

Le Séminaire 2013 sera consacré à Trois Femmes puissantes autour des six conférences suivantes :

11 octobre 2013

- 9h Sylviane Coyault(Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand II), « Introduction à l’esthétique romanesque de Marie N’Diaye »
- 10h Marco Modenesi (Universitá Statale de Milano), « La structure temporelle de Trois Femmes puissantes »
- 15h Michèle Kahan (Université de Tel Aviv), « L’auteur à la rencontre de ses personnages. Réflexion sur la question de la métalepse »

12 octobre 2013

- 9h Falilou N’Diaye (Université Cheik Anta Diop, Dakar), « Trois Femmes puissantes : de l’autre côté des voix et des corps »
- 10h Georges Fréris (Université Aristote, Thessalonique), « Volonté contre fatalité : une autre lecture de Trois Femmes puissantes »
- 15h Liana Nissim (Universitá Statale de Milano), « Amour, terreur, répugnance entre descente et envolée : les oiseaux de Trois Femmes puissantes »

Responsable(s) Celis :  Éric Lysøe

Équipe(s) de Recherche concernée(s) :  Écritures et interactions sociales

Date et lieu

  • du vendredi 11 octobre 2013 au dimanche 13 octobre 2013 - lieu : Grand Hôtel, Piazza Andrea Costa, 1 Cesenatico, Italie