Marjolaine Vallin

P.R.A.G.

Docteur en littérature française et agrégée de lettres modernes, Marjolaine Vallin a soutenu en 2003, à l’Université de Lille III, sous la direction de Dominique Viart, une thèse intitulée « Ce théâtre que je fus que je fuis » : La Théâtralité dans l’œuvre dernière de Louis Aragon (1953-1981), publiée aux éditions L’Harmattan en 2005.

Elle est PRAG et enseigne notamment le FLE (français langue étrangère) depuis 2005 ; elle est enseignante au SUEE (Service universitaire pour les étudiants étrangers) à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand depuis 2011 mais intervient également dans le département de lettres (cours de grammaire, de stylistique, de critique littéraire). Elle est membre associée du CEntre de recherche sur les LIttératures et la Sociopoétique, équipe « Littératures 20/21 » (CELIS, Clermont-Ferrand II).

Ses domaines de recherche concernent aussi bien des œuvres narratives que des poèmes du XXème siècle. Elle s’intéresse à la poétique des genres (réflexion sur des textes au carrefour de plusieurs genres) et mène notamment un projet sur l’hybridité générique dans l’œuvre de Louis Aragon. Elle travaille également sur les œuvres au programme de l’agrégation de lettres (Vents, Les Faux-Monnayeurs, Capitale de la douleur) en liaison avec L’Information grammaticale et l’Association internationale de stylistique (articles grammaticaux et/ou stylistiques).

Équipe de Recherche :

Liste des publications :

Adresse email : marjolaine.VALLIN@univ-bpclermont.fr