Aphrodite-Vénus et ses enfants. Incarnations littéraires d’une mère problématique

Hélène Vial

Aphrodite-Vénus entretient avec la descendance issue de ses multiples unions des relations complexes, souvent marquées par l’ambivalence, voire la dissonance. Depuis l’Antiquité, de nombreux textes littéraires ont mis en scène cette difficulté de la déesse à jouer le rôle de mère. Si elle incarne, comme chez Hésiode, « la très douce volupté », est-elle faite pour la maternité ? Et quand elle apparaît comme l’alma mater décrite par Lucrèce, « par qui toute espèce vivante naît à la lumière du soleil », est-elle pour autant une bonne mère pour les enfants qu’elle a elle-même mis au monde ? À travers une mosaïque de portraits d’Aphrodite-Vénus envisagée dans son statut maternel, ce livre propose une réflexion conjointe sur l’une des facettes les plus singulières d’une figure divine particulièrement fascinante et sur les raisons pour lesquelles, de l’Antiquité à nos jours, les auteurs les plus divers l’ont prise pour objet.

Publication avec le soutien financier du CELIS

Références

Editeur : L’Harmattan

coll. « Kubaba », 228 p.

ISBN 978-2-343-02447-9

Année de publication : février 2014